Petit le monde, bien sur! Pourquoi cette réflexion c’est super simple, j’ai croisé un mec hier que j’ai rencontré en 2007 en France qui est ici une semaine et ce, par hasard. Évidemment, un verre en suivi, une discussion soutenue de nos activités pendant les deux dernières années et chacun retourne d’où il vient… C’était sympathique, mieux encore très agréable… Très, très agréable comme rencontre !

En effet, cette rencontre m’a rappelé que dans la vie on finit par revoir des gens, ressentir des odeurs par exemple et qu’il fallait par conséquent faire attention à nos actions, à nos gestes.

Pourtant j’ai une philosophie claire par rapport à ça … je ne veux jamais regretter … je ne veux pas regretter ce que j’ai fait mais je ne veux pas regretter ce que je n’ai pas fait. En tout cas, ce genre de rencontre nous rappelle tout de même et me met en garde dans l’avenir que je dois bien réfléchir avant d’agir d’une façon ou d’une autre …

En écrivant, je pense …  Ce n’est pas quelque chose de rare pour moi la réflexion je passe probablement 90% de ma vie à réfléchir, je recherche des nouvelles méthodes, techniques et raisons et des fois j’ai l’impression que je ne peux pas réfléchir de cette façon pour le reste de mes jours… que le cerveau finira pas se shutdowner tout seul (voir blogue diagnostic… surmenage)

Réflexion faite, je veux moins réfléchir dans l’avenir mais je veux avancer, je veux surtout arrêter de rester au même endroit, dans une situation d’incertitude non nécessaire, bien qu’ humaine. De savoir ou de me rendre compte à quel point le monde est petit me dit que peut-être la métaphore du Papillon existe pour vrai et que mes actions ont peut-être plus d’effet que je ne pourrai jamais l’imaginer.

C’est ce que j’écrivais le 7 mai dernier… Le monde est encore plus petit que l’on pense … Je ne cesse de recroiser deux personnes depuis quelques mois … Le premier … je l’aurais aimé s’il m’avait laissé la chance de lui montrer qui je suis et le deuxième un parfait inconnu …. qui est magnifique à regarder … Je le croise une fois par semaine ou un peu moins… On se regarde … on se reconnait … Je ne le crois jamais au même endroit … mais toujours dans un café… Aujourd’hui encore je l’ai croisé … j’ai regardé deux fois pour être certaine que c’était bien lui … je cherchais aussi le courage pour lui sourire… et lui dire … un petit bonjour … pourquoi pas … Il faut que je règle le problème de la timidité … vraiment .. ça en devient gênant…

Alors je me dis encore que le Monde est parfois trop petite … mais aussi très petit … et dans d’autres situations je me dis …  qu’il y a une raison  derrière les rencontre que l’on fait… Maxime me disait que l’important ce n’est pas la destination que l’on choisit … mais bien les rencontre que nous allons faire … Un voyage peut être tout simplement au coin de la rue … et si nous rencontrons quelqu’un qui nous fait avancer … nous pourrions avoir accomplie le plus beau et le plus grand des voyages … (il est très sage le Max)…

Publicités